Les cures

Jeûne hydrique

Jeûne hydrique pour les puristes, à l’eau, tisanes et bouillon avec aucun apport calorique. Réservé aux jeûneurs aguerris. 

Jeûne Buchinger

Jeûne type Buchinger, à l’eau, Jus de fruits bio le matin  et bouillon de légumes le soir. Le stage recommandé pour le plus grand nombre.

Détox monodiète

Tenté par le jeûne mais vous hésitez encore ?
Essayez la mono diète aux fruits, jus de légumes- lacto fermentés, riz.

Détox gourmande

Pour une détox ou une reprise alimentaire en douceur et faire le plein d’aliments vivants, cours de cuisine santé.  pas de stage en 2019.

Une journée type jeûne

8h00 – 9h00 – Le partage du réveil

La journée démarre autour de jus de fruits dilués, tisanes, eau filtrée, suivi de quelques exercices doux et stimulants pour réveiller le corps, pour ceux qui le souhaitent.

 9h00 – 13h00 – Départ en randonnée

Nous partirons à pied pour de jolies balades autour du domaine, admirer le paysage de la Drôme des collines avec des vues sur le Rhône majestueux et l’Ardèche sauvage sur l’autre rive. Toutes les randonnées se font à pied depuis le domaine 

Ces belles balades entre 8 et 13 km accessibles à toutes personnes en bonne santé, se font sur terrain vallonné (250 m de dénivelé positif) et durent environ 3 à 4 heures avec des pauses. Elles sont facultatives. Vous pourrez donc vous joindre à nous librement sans contrainte et toujours selon votre envie. L’horaire de départ peut être avancé à 8h00 l’été.

13h00 – 17h00 – Moment pour soi

Vous profiterez de la quiétude du Domaine de 8 hectares pour méditer, siester, lire, écrire, jouer, prendre des bains de soleil autour de la piscine faire un tennis, et à proximité profiter du centre aquatique avec zone wellness (sauna jacuzzi) et pourquoi pas aller au golf.

Vous pourrez également choisir ce moment pour vivre un moment de détente avec nos praticiens de modelage corporel, médecine traditionnelle chinoise, naturopathie,  ostéopathie.

 17h00 – 18h00 – Atelier détente

 Initiation au gi gong ou yoga, à la méditation de pleine conscience , aux techniques de relaxation. cohérence cardiaque, TIPI, …..(thème pouvant varier chaque semaine selon disponibilité)

 18h00 – 19h30 – Bouillon et conférence

Retrouvons nous pour apprendre,  échanger, poser des questions, autour d’un bouillon de légumes, sur les mécanismes du jeûne, l’alimentation l’équilibre acido-basique, l’hygiène de vie…

Rien est imposé, juste proposé! 

Les contre-indications

 Le jeûne est contre-indiqué en cas de :

Affection coronarienne avancé
Amaigrissement extrême
Anorexie Artériosclérose cérébrale avancée
Diabète type I
Décollement de la rétine
Grossesse ou allaitement
Hyperthyroïdie décompensée
Insuffisance hépatique
Insuffisance rénale
Maladies tumorales
Maladies auto-immunes
Scléroses en plaques
Ulcère de l’estomac ou du duodénum

 

LE JEUNE UNE PRATIQUE ANCESTRALE

Le  jeûne  est une pratique volontaire dans un but thérapeutique (ou non lors de disette), connu depuis des millénaires. Hippocrate disait à ce sujet «  Quand le corps est chargé d’humeurs impures, faites-lui supporter la faim, elle dessèche et purifie  »

D’un point de vue médical et physiologique, la période de jeûne commence à partir de la sixième heure après le dernier repas. Le jeûne met en marche des mécanismes d’adaptations physiologiques qui sont l’héritage du lent processus de  l’évolution.

Les animaux sauvages connaissent ce mécanisme en période d’hibernation comme les ours, en période de reproduction comme les manchots empereurs, entre deux captures de proie chez les fauves, lors d’une maladie ou d’une blessure, le jeûne est de rigueur dans le règne animal. Ce processus d’auto-guérison est inscrit dans l’hypothalamus de tous les mammifères.

 LE JEUNE ET LA RECHERCHE

Diverses expériences ont montré sur le  modèle animal  qu’une restriction alimentaire prolonge la durée de vie de nombreuses espèces (souris, rat, singe rhésus). Une étude publiée dans Nature en 2016 a aussi montré que ce jeûne s’accompagne d’une diminution des dommages à l’ADN. (Source Wikipedia)

En Allemagne et dans tous les pays nordique (Russie, Sibérie) des cliniques reconnues par la médecine officielle reçoivent des millions de personnes chaque année pour les soigner. Il s’agit de jeûne thérapeutique accompagné par des médecins et sur des périodes plus longues (3 à 4 semaines)

Des études aux Etats-Unis, tendent à démontrer les vertus du jeûne, notamment le Professeur Valter Longo sur les effets sur le cancer

Et très récemment le prix Nobel de médecine 2016 est décerné au japonais Yoshinori Ohsumi pour ses travaux sur l’autophagie

L’Autophagie  qui signifie littéralement  « se manger »  permet aux cellules d’éliminer ses déchets et de les recycler.  De nombreuses maladies  sont associées à un  mauvais fonctionnement de l’autophagie, comme les maladies de Parkinson, Alzheimer, Crohn, des cancers, des Myopathies, ou encore des maladies cardiovasculaires, auto-immunes ou infectieuses. L’autophagie est stimulée par la carence alimentaire (jeûne).

 RENOUER AVEC LE JEUNE

Depuis un siècle, les civilisations occidentales ne connaissent plus de période de disette, ne pratique plus le carême, les avancées dans l’industrie pharmaceutique et l’évolution de la médecine ont détourné les médecins de cette pratique jugée archaïque. Le jeûne thérapeutique est tombé en désuétude.

L’abondance et la qualité de la  nourriture, l’environnement pollué, le stress, favorisent les maladies «  dites de civilisation  » les maladies du métabolisme, mais aussi cérébral. Le jeûne d’une semaine stimule ce travail d’auto-guérison.

 PENDANT LE JEUNE

Pendant le repos digestif  le corps comprend qu’il doit puiser dans ces réserves, en premier lieu dans le foie et ensuite dans la masse graisseuse et tout résidu non utilisé (cytoplasme, des protéines ou des organites cellulaires) que le corps va trouver dans le milieu intra et extra cellulaire c’est le mécanisme de l’autophagie. L’énergie auparavant utilisée pour la digestion va être mise à disposition de tout le corps pour éliminer les toxines accumulées et stockées dans le foie et les cellules graisseuses (pollution, pesticides,….) pour purifier les  humeurs (sang, lymphe, liquide intra et extra cellulaire….), favoriser le renouvellement cellulaire, et le retour de la vitalité.